Fête de la mirabelle 2013

Cause Fête de la Mirabelle, l’étang sera exceptionnellement fermé le dimanche 25 août.

Comme toute les années l’APPMA de Dorlisheim sera présent avec un char au Corso fleurie.

messti.2011caisseAsavon_Mise en page 1

JPZ Marukyu

Découverte du JPZ

Par Benoît David et René Hoff Pro Staff Marukyu France

Le JPZ MARUKYU, un appât révolution !

JPz-EBI-marukyu JPz-nori-marukyu

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un JPz ? Il s’agit d’un Jelly Pelletz. Un pellet « gel» avec des caractéristiques totalement différentes du simple pellet. Le JPz est un appât hyper attractif, développé scientifiquement par les Japonais pendant 19 années. Avec cette quantité de temps dans le développement, vous saurez naturellement reconnaitre que Marukyu a réussi à créer quelque chose qui a une chance de changer le marché de l’appât.

Il est constitué d’acides aminés et nutriments naturels, il diffuse tous ses attractants rapidement rendant tous les poissons dingues. Depuis sa sortie en 2011, il existe deux couleurs et saveurs différentes. Rouge pour le EBI (crustacé) et vert pour Nori (algue marine). C’est deux derniers sont disponibles  en deux tailles, 6 et 10mm.

En 2013, la famille s’agrandit avec l’arrivée d’un nouveau Jelly Pelletz. La version « Black » composé  d’éléments très importants, de saveur unique et top secret. Ce produit sera « nouveau » pour les poissons et jouera un  rôle majeur pour défier la méfiance des carpes. Pour le nez humain, un léger arôme salé en ressortira. Une nouvelle taille arrive avec lui, le 8mm.

JPz-black-marukyu

Voyons plus en détail, ce petit appât fort prometteur que seul Marukyu a réussi à réaliser.

 

Utilisation du JPz :esche-jpz-marukyu


JPz est l’un des esches les plus polyvalents sur le marché. Ils peuvent être accrochés directement sur l’hameçon, pour pêcher à la grande canne, monté sur un petit cheveu ou même coincé dans une bague. Peu importe comment vous les utilisez, les résultats sont remarquables. Leur conditionnement dans un petit flacon en verre est très pratique et permet une utilisation immédiate sans préparation préalable.

 

Ce que cela change pour la pêche :

La faible densité des JPZ et les ingrédients utilisés sont supérieurs aux autres appâts.

Sa faible densité par rapport aux autres appâts, lui confère un grand avantage dans la pêche. La carpe devient de plus en plus craintive et le manipule, le perçoit avec moins de méfiance. Une esche plus légère qu’un pellet extrudé donc plus facile d’engamer.

Son odeur est atypique.  Il possède une odeur très forte qui pique le nez et qui peut rappeler les sauces aux extraits de Soja et de poissons.

Il peut être coupé pour convenir à la taille des hameçons sans affecter leur efficacité  et c’est encore une bonne manière de déjouer la méfiance des poissons.

 

Avantage :

  • Une esche efficace dans toutes les températures pour assurer une efficacité maximale dans des conditions chaudes et d’eau froide.
  • Peut être coupé sans perdre en performance et une autre manière de déjouer la méfiance des carpes.
  • Conditionné dans un pot refermable pour s’assurer la fraicheur du produit et l’utiliser de manière économique.
  • Le JPz est prêt à l’emploie et permet une utilisation immédiate sans préparation préalable.
  • Les JPZ tiennent très bien à l’hameçon, ce qui permet de les utiliser pour la pêche à l’Anglaise.
  • Ces Jelly pelletz sont très légers, bien plus que des pellets extrudés, ce qui permet une descente lente à travers la couche d’eau, très intéressants pour une pêche au rappel.

Inconvénient :

  • Moins adapté au pêcheur à la batterie mais une version plus dure viendra.

 

Avis utilisateur confirmé :

« Honnêtement pas de point négatif !
Je pense que la faible densité (ou la légèreté) des JPZ et les ingrédients utilisés sont supérieurs aux autres appâts, pourquoi je ne sais pas… Mais bon j’ai fais pas mal de tests en cours de pêche en changeant les appâts, alors que les poissons sont installés sur le coup. Les JPZ provoquent plus de touches, même avec l’utilisation d’esches vivantes (gozzer et petits vers de terre). Je m’imagine les carpes fouillant le fond, et qui deviennent de plus en plus méfiantes et qui soufflent sur les appâts pour voir leurs comportements avant de les engamer ! »

© Tous droits reservés APPMA de Dorlisheim.